Végétation 002, diptyque 80×120 cm, 2009

Peinture métabolique qui fane au fil des années, de la même manière qu’une plante que l’on n’arroserait pas ou que l’on surexposerait au soleil.

Toiles de coton, colorants alimentaires, (les colorants n’étant pas stables aux UV, ils se dégradent et laissent place à de nouveaux tons jaunis) , colle à bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *